Le désherbage

Le désherbage en bibliothèque consiste à éliminer des collections les documents n'ayant plus leur place sur les rayons pour une ou plusieurs raisons.

La bibliothèque est un organisme vivant, disait Ranganathan , et le renouvellement et le désherbage des collections font partie de la vie normale d'une bibliothèque, dès l'origine.

On désherbe « parce qu'on ne peut pas faire autrement, [...] faute de pouvoir (tout) conserver  » (p.15). Et ce qui se faisait longtemps d'une façon « inavouée et inavouable, honteuse  », est devenu aujourd'hui une « pratique rationnelle, appuyée sur des motifs économiques, ou des considérations pratiques  » (p.15)

Cette nouvelle édition est de moitié plus courte que l'édition précédente (de 1999). Elle est recentrée sur la pratique.

→ Voir nos exemplaires , fonds professionnel (BDP09)

Pourquoi désherber ?

  • Mettre en valeur ses collections
  • Actualiser les collections en proposant des ouvrages aux informations fiables
  • Présenter des livres en bon état
  • Aérer les rayonnages pour une meilleure visibilité des collections
  • Évaluer la cohérence d'un fonds et sa pérennité
  • Rendre la bibliothèque attrayante en présentant des documents récents
  • Prendre en compte l'évolution des besoins documentaires
  • Attirer et fidéliser le public
  • Avoir une bonne connaissance de son fonds

Les livres concernant le fonds local ne se désherbent pas, s'ils sont en mauvais état, réservez-les à la consultation sur place.

Quand désherber ?

Régulièrement et plus particulièrement :

  • Lors d'un déménagement
  • Lors d'un réaménagement
  • Lors d'une réinformatisation
  • A l' occasion de dons

Qui doit désherber ?

Dans la mesure du possible, toute l’équipe doit être associée à ce travail.
Ne pas désherber seul votre référent de secteur à la BDP peut vous accompagner et intervenir avec vous sur les collections de votre bibliothèque.

Comment désherber ?

Pour désherber, on peut se baser sur certains critères :

  • l'état physique des documents : livres sales, pages jaunies, déchirées, présentation démodée, doublons
  • le contenu intellectuel : pertinence et actualité de l'information, trop d'ouvrages sur le même sujet
  • le nombre d'emprunts récents
  • les documents ne correspondent pas aux attentes des lecteurs
  • utiliser la méthode IOUPI, elle a été mise au point par la Bibliothèque Publique d’Information de Paris, c'est un aide-mémoire pour retenir les critères d’élimination et aider à la décision.

Méthode IOUPI (poldoc 2000)

Quelle procédure adopter ?

Un planning de l'opération doit être réalisé, des équipes mises en place (2 ou 3 personnes) pour permettre de partager les avis sur les documents qui posent question. Enfin, il faut supprimer l’ouvrage de l’inventaire et prévoir des listes de rachat en conséquence.
Les collections de la bibliothèque appartiennent au domaine public, une délibération de la collectivité dont dépend la bibliothèque est nécessaire pour autoriser le désherbage.
Si la bibliothèque est gérée par une association (délégation de service public), les collections doivent cependant appartenir à la collectivité (sinon on est dans un cadre bibliothèque associative et non bibliothèque de lecture publique).  La même procédure doit donc être adoptée: délibération de la collectivité.

Modèles de délibération et d'arrêté municipals relatifs à l'élimination des documents.

En savoir plus

  • Haut de page